L’optimum de productivité : Trois secrets de l’efficience absolue

0

Les leviers de croissance d’une entreprise en 2015 sont multifactoriels. Toutes les organisations ont compris que l’investissement et la demande étaient primordiaux, et pourtant, nombreuses font encore l’impasse sur le progrès technique, la recherche, les innovations et les gains de productivité à générer.

Alors bien sûr, l’innovation de produits ou de services telle qu’on la conçoit ne se décrète pas, mais en agissant chaque jour pour améliorer des pratiques et des process en entreprise, la productivité peut considérablement augmenter, et la croissance pourra dès lors atteindre des sommets.

 

Réhabiliter la recherche et l’innovation

Brainstorming, boîte à idées, réunions et autres catalyseurs d’innovation en entreprise ont connu un franc succès de la fin des années 90 jusqu’à la crise de 2008. Longtemps réservée aux métiers de la publicité, l’introduction généralisée de ces outils durant cette période a permis de combiner les forces créatives des équipes pour repenser des systèmes, des services ou des produits obsolètes. Avec la crise et la nécessaire, mais incomplète, prévalence du service commercial sur celui de la recherche, les directions ont abandonné ce modèle peu productif sur le court-terme. Ne parlons pas ici du retard structurel des PME françaises en matière de R&D par rapport à ses voisins européens…

La prise de décision a logiquement fait un pas en arrière et s’est reconstituée en verticalité, certainement par frilosité. Nous plaidons pour une réhabilitation de ces outils d’innovation du quotidien. D’une part, ils permettent de contribuer à la cohésion des équipes autour de valeurs tournées vers l’avenir et d’autre part, ils contribuent à sortir du pessimisme ambiant, parfois ressenti en entreprise. Les formes peuvent varier :

  • Organisez des journées ou demi-journées exclusivement consacrées à l’innovation.
  • Recueillez les impressions anonymes des employés sur les améliorations à apporter à la société.
  • Participez à des forums professionnels adaptés – trop peu d’entreprises le font de manière régulière.

 

Cultiver le plaisir de vos collaborateurs

Les théoriciens de la motivation au travail ont longtemps adapté leurs travaux pertinents à une époque spécifique. Néanmoins, les cyber-générations Y et Z, nées à des périodes de crise économique continue ont d’autres attentes et aspirent à retrouver une certaine sérénité dans leur emploi face à des structures complètement atomisées. Stabilité et sérénité sont deux mots bien différents dans leurs cas : ces générations sont en quête de plaisir, mais ne cherchent pas nécessairement à être enchaînées dans des carrières et des moules prédéfinis. Ces nouveaux arrivants sur le marché du travail nous envoient des signaux sur la notion de plaisir et la nécessité de décrypter cette sensation pour accéder à la productivité absolue.

Or, l’épanouissement est le premier facteur de la productivité ; donc donner et faire ressentir du plaisir aux équipes va contribuer à accroître le potentiel d’innovation dans l’entreprise, toutefois, prenons garde, tout comme l’innovation, le bonheur et le plaisir ne se décrètent pas, ce serait trop simple, avouons-le. Ces deux notions s’avèrent être des constructions qui prennent du temps et qui requièrent à la fois de solides fondations et un bouleversement de la culture d’entreprise.

Cultiver le plaisir ne consiste pas à être attentiste ni opportuniste. Il ne s’agit pas non plus de mettre en place des dispositifs pansements pour se donner bonne conscience, et encore moins de chercher le bien-être des collaborateurs avec pour but conscient la volonté d’atteindre cette productivité absolue. C’est même à tout point de vue l’inverse : en se séparant de tout stakhanovisme, contrôle, productivisme et rationalisation de l’humain, et en replaçant le curseur sur l’ambiance, la motivation intrinsèque, la parfaite connaissance de ses équipes et le bien-être de chacun, on obtient les résultats les plus fantastiques en matière de productivité. En tant que tel, ceci pourrait ressembler à un ersatz de RSE, mais dans les faits, il s’agirait de notifier que nous ne nous inscrivons plus dans une démarche de responsabilité humaine, mais bel et bien attelés à un devoir moral de gestion du capital humain. Il s’agit d’un véritable travail en amont sur la culture d’entreprise qui doit désormais faire passer le bien-être et le plaisir avant la notion de profit.

Et accessoirement, la productivité optimale devrait être la conséquence logique de ce nouveau modèle, mais aucunement la cause, laquelle dénaturerait et déstabiliserait le projet. Veillons donc à rendre les gens heureux, et en dernière instance, cueillions les fruits de la productivité. Ce diagnostic humain des motivations, exhaustif et interactif, constitue le cœur de mon métier.

 

Auditer l’ensemble de vos process

L’audit et le diagnostic ne sont pas des services à prendre à la légère. Les plus grandes entreprises du CAC 40 font appel à des consultants experts dans tous les domaines stratégiques, car elles ont compris que ces améliorations apportées à leurs process leur confèreront un avantage concurrentiel à moyen-terme. Des études récentes ont d’ailleurs démontré que les dirigeants de sociétés qui ont été accompagnés durant la tempête de la crise économique ont réussi à mieux gérer et à déployer des dispositifs alliant réactivité et sens de l’adaptation. Les entreprises de taille modeste à moyenne doivent donc s’inspirer des modèles qui réussissent et appliquer les techniques des leaders du secteur pour tirer leur épingle du jeu.

L’accompagnement est toujours vecteur d’innovation et d’adaptation. C‘est pourquoi l’audit régulier de l’ensemble des départements d’une société par des consultants, cabinets ou autres organismes permet non seulement de bénéficier d’un regard extérieur d’expert qui connaît les écueils et les nouvelles optimisations en cours dans la profession – la maxime : « un homme averti en vaut deux » est plus d’actualités que jamais – mais aussi de dresser un bilan et d’évaluer les points forts et les axes de progrès.

Cherchez l’automatisation et l’optimisation des processus pour gagner en temps et en productivité est incontournable dans une société de l’instantané.

Recevez nos derniers articles!
Les meilleures pratiques des entreprises dans votre boite mail tous les mois.
Nous détestons les spams! Votre adresse email ne sera jamais cédée ou revendue.

About Author

Mehdi Belgharri

Formation à Sciences-Po Paris et en Business Administration, je mets à contribution mes 10 années d’expérience commerciale sous toutes ses formes et à tous les échelons pour concilier mes deux disciplines de prédilection, le management commercial et le développement personnel.

Leave A Reply